Auteur

Marc-Olivier Kassy

Analyste sur Nextafrique.com.

Titulaire d'un master de communication, Marc-Olivier travaille à Paris comme chargé des relations extérieures au sein d'une société audiovisuelle. Il est passionné d'actualités et aime particulièrement connaître les vraies histoires derrière les annonces furtives.

L'académie d'aviation d'Ethiopian certifiée Centre de Formation régional d’Excellence de l'OACI

Le Centre de Formation d’Ethiopian Airlines, le centre de formation aérien le plus grand et le plus moderne en Afrique, a été reconnu comme Centre de Formation régional d’Excellence de l'OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale), le 11 mai 2016, au symposium Global Aviation Training de l’OACI et TRAINAIR PLUS organisé à l'hôtel Conrad à Séoul, en Corée.

Cette reconnaissance fait suite à une évaluation rigoureuse de son système de formation, des manuels de formations et de procédures, des équipements, du processus de formation ainsi que de la qualification du personnel et de son système de qualité.

La certification permet à Ethiopian de développer et d’accueillir des packages de formations de l’OACI (ITP) en plus de ses propres formations reconnues Packages de Formations Standardisés (STP) par l’OACI. Par ailleurs, outre l'amélioration de la qualité de formation, en la rendant plus dépendante du matériel de formation que des instructeurs, les programmes ITP et STP peuvent également être échangés avec tous les membres de l'OACI TRAINAIR PLUS et générer des revenus.

Le Directeur général du groupe Ethiopian Airlines, M. Tewolde Gebremariam, a souligné : « Nous croyons que l'éducation est le plus grand dénominateur commun en ce 21e siècle et notre Centre de Formation s’est positionné, de façon stratégique, pour former les jeunes Africains aux dernières technologies de l'aviation et aux dernières compétences de l'aviation, en vue de s’approprier, gérer et exploiter leurs propres compagnies nationales pour une industrie de l'aviation sûre, économique et fiable selon les normes mondiales. Cette reconnaissance est le résultat de l'investissement lourd et continu que nous faisons dans le développement des ressources humaines, un pilier essentiel de notre stratégie Vision 2025. Nous avons investi plus de 100 millions de dollars pour développer, à la fois la portée de la formation et la capacité d’accueil du Centre de Formation. Aujourd'hui, notre centre accueille plus de 1 500 étudiants par an pour former des pilotes, des techniciens d'aéronefs, d'équipage de cabine, du personnel de marketing et finances, des agents de service à la clientèle aussi bien que des leaders de l'aviation. À l'avenir, nous prévoyons d'augmenter cette capacité à 4 000 étudiants, d'ici à 2025, de manière à répondre aux besoins croissants de formation sur le continent ».

Kassie Yimam, chef du département formation

Le Centre de Formation d’Ethiopian a récemment reçu le prix  « Airline Service Provider of the year (Meilleure Prestataire de Services de l’année) » décerné par l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) pour son excellence dans la prestation de services, l'innovation et la compétitivité dans la catégorie des meilleurs fournisseurs de services à l'industrie de l'aviation africaine

Le Centre est également membre à part entière de l'OACI TRAINAIR PLUS depuis le 20 mai 2015.

Le Nigeria, première nation africaine à gérer un satellite européen : Décryptage et bénéfices

Le Nigeria est entré dans l'histoire du marché mondial de la technologie spatiale en devenant le premier pays d'Afrique sub-saharienne à gérer un satellite étranger.

Cet événement est la conséquence de la victoire de l'entreprise publique nigériane Nigerian Communications Satellite (NigComSat) à un appel d'offre international pour la gestion des mises à l'essai en orbite et la surveillance technique du satellite de télécommunications biélorusse Belintersat-1.

Lire la suite de Le Nigeria, première nation africaine à gérer un satellite...
20 ans après, le Gabon réintègre l'OPEP

Après en avoir été absent depuis 1995, le Gabon vient de réintégrer l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Libreville avait quitté le cartel des producteurs pétroliers il y a vingt ans après le refus de l’OPEP de diminuer la contribution annuelle du Gabon au budget de l’organisation. Le retour du Gabon à ce cartel est loin d’être étranger à la crise pétrolière actuelle, selon les observateurs.

Lire la suite de 20 ans après, le Gabon réintègre l'OPEP
RDC : Vingt-huit mesures « urgentes » pour stabliser l'économie

Le gouvernement de la RDC a adopté, mardi 26 janvier, vingt-huit mesures « urgentes » pour stabiliser et relancer l’économie national très affaiblie par la chute des cours des matières premières. En effet, la baisse des cours des minerais a conduit au ralentissement de la croissance de la production.

Lire la suite de RDC : Vingt-huit mesures « urgentes » pour stabliser...
« Forbes Global 2000 » : 21 entreprises africaines parmi les géants mondiaux en 2015

La liste « Forbes Global 2000 » classe les entreprises cotées les plus puissantes du monde selon quatre critères : le chiffre d’affaires, le résultat d’exploitation, les actifs et la capitalisation boursière, En 2015, à peine un peu plus d’un pourcent d’entre elles sont africaines, et seulement quatre pays du continent sont représentés, à savoir, l’Afrique du Sud (13 entreprises), le Nigeria (4 entreprises), le Maroc (3 entreprises) et l’Egypte (1 entreprise).

Lire la suite de « Forbes Global 2000 » : 21 entreprises africaines parmi...
Les potentiels de croissance uniques du secteur immobilier africain

Les grandes tendances mondiales, telles que l’urbanisation rapide et les changements démographiques, vont favoriser, au cours des cinq prochaines années, les opportunités de croissance dans le secteur immobilier sur l’ensemble du continent africain. « Le rythme des changements dans le monde s’accélère, au fur et à mesure des transitions successives connues sous le nom de grandes tendances mondiales, qui transforment la manière dont le monde des affaires et la société opèrent », indique Ilse French, responsable du secteur immobilier pour PwC Africa.

Lire la suite de Les potentiels de croissance uniques du secteur immobilier...
Indice Mo Ibrahim 2014 : Voici le meilleur et le pire de la gouvernance en Afrique

Le Président Namibien sortant Hifikepunye Pohamba vient de recevoir le prix Mo Ibrahim 2014 de la bonne gouvernance en Afrique. C'est l'occasion de revenir sur l'état des pays africains en matière de bonne gouvernance.

Lire la suite de Indice Mo Ibrahim 2014 : Voici le meilleur et le pire de...
PIB : Les 10 meilleures économies africaines

Sur la base de la revue du World Economic Outlook des économies les plus prospères du monde réalisée d’après des données publiées par le Fonds Monétaire International, Nextafrique.com identifie le top 10 africain qui domine aujourd’hui la croissance des affaires, en termes de PIB (produit intérieur brut).

Lire la suite de PIB : Les 10 meilleures économies africaines
Banque de Développement du Mali  : Vers un groupe bancaire sous regional ?

Avec 8 milliards 930 millions CFA de résultat net d’exploitation 2014 pour la Banque de développement du Mali (BDM-SA), dont 19% du capital appartiennent à l’Etat malien, les indicateurs de la première banque du Mali sont au vert malgré une année 2014 marquée par de dures épreuves.

Lire la suite de Banque de Développement du Mali : Vers un groupe bancaire...
Paroles de leaders : Les meilleures citations du Forum Economique Mondial pour l’Afrique 2014

Réformes structurelles innovantes, investissements, croissance inclusive et création d’emplois en Afrique sont autant de thèmes discutés par non moins de 1000 leaders régionaux et mondiaux lors de la 24e édition du Forum économique mondial pour l’Afrique à Abuja, Nigéria.

Lire la suite de Paroles de leaders : Les meilleures citations du Forum...
Croissance, arrêtons de compromettre la compétitivité des universités africaines

Si les secteurs public et privé d'Afrique ne fournissent pas de manière proactive les biens et services de pointe dans le marché mondial, le continent sera transformé en un fournisseur net de matières premières et de services bon marché essentiels à la fabrication de biens et services à valeur ajoutée fournis par d'autres en retour.

Lire la suite de Croissance, arrêtons de compromettre la compétitivité des...
Pourquoi la Côte d'Ivoire n'imiterait-elle pas la Malaisie ?

Similaires en tous points - superficie, climat, population et ressources -, la Côte d'Ivoire et la Malaisie étaient à des stades de développement similaires il y a 25 ans. Aujourd'hui, le PIB de la Malaisie est de 16000 dollars contre 1000 pour la Côte d'Ivoire. Pourquoi la Côte d'Ivoire n'imiterait-elle pas la Malaisie ?

Quelles sont perspectives de croissance en Afrique et les obstacles potentiels pour 2013 ? Elu00e9ments de ru00e9ponses dans les derniers rapports Global Economic Prospect et Africau2019s Pulse de la Banque Mondiale.

Une demande locale robuste, des prix de matières premières durablement élevés, des volumes d'exportation en croissance ont soutenu la croissance africaine en 2012. Quelles sont les perspectives de croissance en Afrique et les obstacles potentiels pour 2013 ?

Lire la suite de Prévisions économiques de la Banque Mondiale : Que réserve...
Les quatre principes du franc cfa expliques par le Professeur Nicolas Agbohou

Le système franc CFA est basé sur quatre grands principes : la centralisation des réserves de change au Trésor public français, la fixité de la parité franc CFA/euro, la libre convertibilité du franc CFA à l’euro, et la libre circulation des capitaux entre la France et les pays africains de la zone franc. A ces principes s’ajoutent la participation française aux instances de direction des banques centrales africaines, pièce maîtresse du système CFA puisqu’elle garantit l’application sans faille des quatre principes précédemment cités.

Lire la suite de Les quatre principes du franc CFA expliqués par le...
Lu2019industrie de lu2019aviation en Afrique est confrontée è0 un certain nombre de défis, dont des normes de sécurité aérienne peu relevées et des problè8mes de fonctionnement.  | Crédits Photo : afrique7.com

Pourquoi a-t-on peur de prendre l'avion quand il s'agit de compagnies aériennes africaines ? Les statistiques de crash, la mise sur liste noire européenne et le caractère éphémère de la plupart des compagnies (faillite d'Air Afrique en 2002, d'Air Gabon en 2006 et récente suspension des vols d'Air Mali en fin 2012 entre autres) sont autant de facteurs qui contribuent à alimenter la phobie des compagnies africaines. Que cachent ces constats et statistiques bruts ?

Lire la suite de Peur des compagnies aériennes africaines ? Ce que cachent...
Réduction de la pauvreté et croissance en Chine : Leçons pour l'Afrique

La Chine est le seul pays en développement dans le monde à avoir atteint les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) avant la date limite de 2015 tant attendue. Ce défi n a pas été relevé du jour au lendemain & D un point de vue très général, cela résulte d un effort mené par un gouvernement qui est loin d être le plus démocratique au monde, mais qui a démontré sa bonne volonté et son engagement à travailler pour un meilleur niveau de vie et pour la sécurité alimentaire de ses citoyens.

Lire la suite de Réduction de la pauvreté et croissance en Chine : Leçons...
Cette inversion de tendance dans la croissance de l/u00e9conomie guinu00e9enne est certes dopu00e9e par l/accu00e9lu00e9ration des investissements dans le secteur minier et une forte croissance dans l/agriculture, mais aussi par un ensemble de ru00e9formes

La croissance économique de la Guinée atteint les 4,7% à fin 2012 contre -0,3% en 2009. Comment le pays a-t-il réalisé cette remarquable performance en seulement 3 ans dans un contexte économique mondial morose ?

Lire la suite de 4,7% en 2012 contre -0,3% en 2009 : Comment la Guinée est...

La Banque mondiale a lancé un nouveau fonds pour aider les pays du continent à mettre oeuvre des conditions d'égalité de concurrence vis-à-vis de leurs ressources naturelles et à assurer des contrats équitables avec les entreprises internationales. En quoi cela va-t-il-consister ?

Lire la suite de Pillage des ressources en Afrique : Un nouveau fonds pour...
Le rapport Global Market Forecast du2019Airbus pru00e9voit que la flotte africaine du2019avions de plus de 100 places est destinu00e9e u00e0 plus que doubler, passant d/environ 600 appareils u00e0 plus de 1.400 en 2031.

Huit des vingt flux de trafic aérien les plus dynamiques concernent l'Afrique. Depuis 2000, le trafic intérieur africain a augmenté de 93% et le trafic international de 89%.

Lire la suite de Plus de richesse, plus de trafic aérien et un marché de...
Les Africains engloutissent d'énormes quantitués d'alcools traditionnels frelatés (Vin de palme, Koutoukou, Tchapalo, Bangui, Sodabi etc.) fabriqués à partir de sorgho, de mil ou autres substances plus ou moins fermentées.

En moyenne, un Africain boit 10 litres de bière commerciale par an contre 100 litres ou plus bu par l'Anglais moyen. A premier abord, il pourrait sembler que les Africains soient des petits joueurs en matière d alcool. Pourtant, ce n'est pas le cas.

Lire la suite de Les géants de la bière en course pour étancher la soif...