La Société des télécommunications du Mali prépare son entrée en Bourse

La Société des télécommunications du Mali (SOTELMA) prévoit d'entrer en bourse avec la décision de l'Etat malien de céder 29% de son capital.

Populaires dans cette rubrique

Création d’une Bourse en RDC : Enjeux, contraintes et perspectives

L’idée de la création d’un marché financier ne date pas d’aujourd’hui. Mais la volonté des...

Trophées African Banker 2014 : Les femmes raflent presque tout… Découvrez le palmarès !

Les femmes ont triomphé aux 8e Trophées African Banker : Vivienne Yeda, directrice générale de la...

Banques africaines : Comprendre les défis réglementaires

Les activités de réglementation locales et internationales en Afrique ont fortement augmenté ces...

sotelma

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Société des télécommunications du Mali (SOTELMA) prévoit d’entrer en bourse avec la décision de l’Etat malien de céder 29% de son capital.

L'Offre Publique de Vente (OPV), pilotée par SGI Mali, Phœnix capital et EIC Ecobank, trois sociétés d’intermédiation à Bamako et Abidjan, devrait commencer dès début avril à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Après ses homologues sénégalais (SONATEL) et burkinabé (ONATEL), c'est donc au tour de l'opérateur historique malien SOTELMA d'entrer en Bourse.

Les titres seront mis en vente au prix de 30 000 et 35 000 F CFA, avec pour objectif de récolter plus de 100 milliards de FCFA afin de poursuivre sa modernisation et de faire face à l’arrivée imminente d’un troisième opérateur sur le marché malien.

« L’idée, c’est qu’un maximum d’actions soient achetées par les employés de l’entreprise », selon une source proche du dossier. L'Etat malien souhaite ainsi que 10% des ventes soit réservé aux employés de la société. Il devrait conserver 20% des parts au terme de l'OPV de l'entreprise, actuellement contrôlée par Maroc Telecom qui détient 51% de son capital.

Avec un chiffre d'affaires d'environ 194 millions d'euros en 2011, en hausse de 33,7 %, l'opérateur historique SOTELMA est le deuxième opérateur malien après Orange Mali et compte plus de 4 millions d'abonnés.

Kader Diakité
Ingénieur en chimie fine, Kader travaille à Londres comme chercheur au sein d'une société de cosmétique. Ces centres d'intérêts sont la technologie, le développement durable et les sciences en général