Marché boursier: La BRVM annonce des perspectives positives

La Banque Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a présenté, ce jeudi, son bilan d’activités de l’année 2009. Malgré  la crise économique et fin

Populaires dans cette rubrique

Création d’une Bourse en RDC : Enjeux, contraintes et perspectives

L’idée de la création d’un marché financier ne date pas d’aujourd’hui. Mais la volonté des...

Trophées African Banker 2014 : Les femmes raflent presque tout… Découvrez le palmarès !

Les femmes ont triomphé aux 8e Trophées African Banker : Vivienne Yeda, directrice générale de la...

Banques africaines : Comprendre les défis réglementaires

Les activités de réglementation locales et internationales en Afrique ont fortement augmenté ces...

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Banque Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a présenté, ce jeudi, son bilan d’activités de l’année 2009. Malgré  la crise économique et financière qui touche en plein fouet le marché boursier africain avec une chute de ses cours en 2009,  la BRVM se dit optimiste des perspectives.

La banque régionale des valeurs mobilières note une chute des cours nets en 2009. La valeur des capitaux négociés a connu une baisse qui passe de 255 milliards à 111milliards de FCFA. En effet la transaction en 2009 par type de marché se reparti ainsi : 54 milliards sur le marché régulier des actions, 33 milliards de FCFA pour les transactions sur dossier toujours sur le compartiment des actions, 9 milliards pour les achetés-vendus pour les actions et enfin 15 milliards sur le marché régulier des obligations.

«  On est confrontés à une chute des cours nette au cours du 1er semestre avec un plancher en fin juin aussi bien pour l’indice BRVM 10 que l’indice composite à 125,85 », a déclaré Khady Sy Directrice de BRVM lors de la présentation du bilan d’activités 2009 de cette institution. « Certes un bilan à la baisse mais avec des perspectives positives malgré les résultats enregistrés en 2009 », a-t-elle ajouté. Même si on constate sur un horizon annuel deux baisses consécutives de 10% en 2008 et une autre de 25% en 2009, il convient de noter pour elle que « l’indice a opéré une hausse de 75%. »

La Directrice de BRVM a également précisé que « cela permet de relativiser les baisses de cours de ces deux dernières années et finalement la situation n’est pas aussi catastrophique qu’elle en a l’aire ». « Malgré la crise on a limité les dégâts. On a fait mieux que 2007 »,  a renchérit  Khady Sy. Ces records performances n’est rien d’autre que «  signe de solidité qui augures des perspectives positives ». Selon toujours elle, « la bourse connait une augmentation de son capital malgré l’année 2009 difficile ».

Pour Khady Sy le marché financier sénégalais offre beaucoup d’opportunité pour les investisseurs étrangers  avec les performances  de la Sonatel qui reste la société la plus liquide du marché des transactions. Justement parce que cette société a enregistré des performances avec  prés de  90% de valeurs échangées.  « Nous sommes une place ouvertes et cela pourrait  intéresser les investisseurs étrangers »,  a-t-elle ajouté.

Par ailleurs elle souligne que   « malgré les incertitudes liées au contexte de la crise économique, le ralentissement de la croissance, le problème de la confiance, le potentiel investissement en Afrique de l’Ouest ébranlé en termes d’incertitudes sur les programmes d’aides, et les limites inhérentes à notre marché, il faut savoir qu’on retrouve sur notre marché des rendements plus intéressants que sur les grandes places internationales donc des perspectives encourageantes ».

Auteur: Publication Externe