Le dynamisme démographique des pays en développement accroît les besoins éducatifs. Les États peinent à mobiliser les ressources suffisantes pour assurer la scolarisation du plus grand nombre. L’essor de l’enseignement privé permet de compléter l’offre publique. Mais pour garantir le développement d’un système égalitaire et de qualité continue, les pouvoirs publics doivent jouer leur rôle de régulation.

Confrontée aux défis de l’économie mondiale, l’Afrique est contrainte de faire des choix difficiles lors des négociations d’accords commerciaux avec ses principaux partenaires économiques, notamment l’UE et les Etats-Unis. Parallèlement, le commerce intra-africain réclame toujours des solutions.

D'après une étude approfondie réalisée par l'Economist Intelligence Unit (EIU) pour le compte de DHL Express (http://www.dpdhl.com), près de 40 % des petites et moyennes entreprises (PME) mondiales ne voient pas l'Afrique comme une opportunité de croissance, malgré les nombreux exemples de croissance économique positive et le développement de la classe moyenne dans cette région.

Plus d'articles...

Plus sur Next-Afrique