Dans le souci d'offrir une couverture sociale à la majorité des Ivoiriens, le gouvernement de Côte d'Ivoire a initié un système de couverture maladie universelle (CMU). Le lancement de l'opération a débuté avec l'enrôlement du président Alassane Ouattara le 03 janvier 2015. Beaucoup de personnes ont applaudi cette décision, mais quels en sont les enjeux et les défis ?

Le système d'identification mis au point par l'ONG VaxTrac utilise les empreintes digitales de la mère et de l'enfant pour accéder à l'historique de vaccination de l'enfant et aider les travailleurs du secteur de la santé à déterminer quels vaccins doivent être administrés à leurs patients. Mais l'une des applications concrètes du système VaxTrac est de contribuer à surmonter une cause majeure de l'inefficacité du système d'administration des vaccins dans les pays en développement : l'absence de données, cause de gaspillages de ressources dans le secteur de la santé.

La question traitée dans cet article est simple : en République démocratique du Congo, fait-on de la modernité sans développement ?   La « révolution de la modernité » constitue les leitmotivs des actions engagées par le gouvernement de la RDC. Ce pays n’est plus le même qu’il y a une décennie.

Le Burkina Faso a démontré un engagement continu pour contribuer à la baisse des taux de prévalence des mutilations génitales féminines (MGF). Grâce à des efforts soutenus contre les MGF dans les législations à la fois nationales et internationales, couplés à 20 années d’expérience de dans la prévention et la réponse à cette pratique néfaste, le Burkina Faso s'est imposé comme un leader africain et mondial dans la lutte contre les MGF.

Plus d'articles...

Plus sur Next-Afrique