La RDC s’est-elle glissée dans un processus de modernisation sans développement économique ?

La question traitée dans cet article est simple : en République démocratique du Congo, fait-on de la modernité sans développement ?   La « révolution de la modernité » constitue les leitmotivs des actions engagées par le gouvernement de la RDC. Ce pays n’est plus le même qu’il y a une décennie.

Le Burkina Faso et les leçons de sa politique anti-MGF devraient être considérés comme un exemple pour la communauté internationale, les gouvernements et les organisations qui cherchent des moyens de lutte contre les MGF, une pratique bien ancrée dans nombre de pays africains.

Le Burkina Faso a démontré un engagement continu pour contribuer à la baisse des taux de prévalence des mutilations génitales féminines (MGF). Grâce à des efforts soutenus contre les MGF dans les législations à la fois nationales et internationales, couplés à 20 années d’expérience de dans la prévention et la réponse à cette pratique néfaste, le Burkina Faso s'est imposé comme un leader africain et mondial dans la lutte contre les MGF.

Peinture éclatante ne souffrant d’aucune égratignure et sièges propres ; cela change énormément et agréablement des voitures truffées de bacilles tétaniques qui traînent impunément leur carcasse sur le bitume.

Des taxis flambants neufs illuminent depuis peu le paysage vieillissant des véhicules de transports en commun ivoirien. Après les bus qui ont fait peau neuve, on apprécie à sa juste valeur l’effort de certains transporteurs pour relever le niveau bien bas des prestations.

Un système d'identification biométrique des patients a été mis au point pour faciliter la gestion et la rationalisation des données relatives à la vaccination

Le système d'identification mis au point par l'ONG VaxTrac utilise les empreintes digitales de la mère et de l'enfant pour accéder à l'historique de vaccination de l'enfant et aider les travailleurs du secteur de la santé à déterminer quels vaccins doivent être administrés à leurs patients. Mais l'une des applications concrètes du système VaxTrac est de contribuer à surmonter une cause majeure de l'inefficacité du système d'administration des vaccins dans les pays en développement : l'absence de données, cause de gaspillages de ressources dans le secteur de la santé.

Plus d'articles...