Luanda (4è8me) et Kinshasa (19è8me), sont des villes plus chè8res que certaines capitales européennes comme Paris (42è8me), Londres (58è8me), ou Madrid (105è8me).

Ce n'est pas parce qu'un pays est en développement, qu'il est bon marché. Les pays d Afrique illustrent clairement ce constat et cassent un certains nombre de préjugés : Luanda (4ème) et Kinshasa (19ème), sont des villes plus chères que certaines capitales européennes comme Paris (42ème), Londres (58ème), ou Madrid (105ème).

Voici, les 6 villes africaines du Top 50 d ECA International des villes les plus chères au monde pour les expatriés, sur la base d un indice calculé en relevant les prix sur l année 2012 et en les pondérant en fonction de la nationalité, pour quantifier la consommation réelle des expatriés en fonction du coût des produits dans la ville qu'il habite.

Luanda, Angola, 4e mondiale en 2012, ville la plus chère d Afrique

Luanda est la ville la plus chère en Afrique et il y a quelque temps, elle était aussi la plus chère au monde. Bien qu'elle ne détienne plus ce titre, la capitale angolaise continue d être l'un des endroits les plus chers pour les expatriés dans le monde. La plupart des marchandises sont importées et le transport à travers le pays reste difficile et coûteux en raison de l'infrastructure gravement endommagée à la suite de décennies de guerre civile. En outre, le boom des matières premières ces dernières années a conduit à des appréciations de devises dans les marchés exportateurs de matières premières comme l'Angola.

Juba, Sud-Soudan, 14e mondiale, 2e ville la plus chère d Afrique

Étant donné que le pétrole représente une part importante du chiffre d'affaires des deux pays, l'impact de la récente crise entre Soudan et Sud-Soudan a été sévère.

Le Sud-Soudan est totalement tributaire des importations de sorte que les prix des marchandises sont directement liés aux taux de change. Cette incertitude, combinée à un approvisionnement irrégulier de marchandises, a entraîné la hausse des prix de 20%.

Juba passe ainsi de la 60e place mondiale en 2011 à la 14e position à fin 2012. Une reprise importante du coût des indices de vie a été observée si bien que Juba se positionne comme la deuxième ville la plus chère d'Afrique derrière Luanda.

Kinshasa, RD Congo, 19e mondiale, 3e ville la plus chère d Afrique

La transformation des aliments et la production de biens de consommation comme le textile, la nourriture, et les chaussures sont parmi les principales industries à Kinshasa, la capitale et plus grande ville de la République démocratique du Congo, selon Britannica.com.

Le pays a connu des décennies de conflit et s'appuie fortement sur les importations. L envolée des prix des denrées alimentaires et du carburant n arrive pas à être contenue.

La capitale Kinshassa reste, de fait, parmi les villes les plus chères au monde passant de la 30e place mondiale en 2011 à la 19e en 2012.

Libreville, Gabon, 30e mondiale, 4e ville la plus chère d Afrique

La capitale gabonaise reste la deuxième ville d'Afrique la plus chère de la ville.

Ses principales industries comprennent le bois, la construction navale, les scieries, et le brassage, d'après le site écoomie gabonais GabonAdvance.

Libreville est un centre d'affaires en pleine croissance et un grand carrefour commercial pour le  bois de construction ouest-africain, selon le site immobilier rew1.com.

Abuja, Nigeria, 34e mondiale, 5e ville la plus chère d Afrique

Ville à croissance rapide dans le centre du pays, Abuja a été la capitale du Nigeria pendant environ 20 ans. Elle sert aussi de la ville siège de la Communauté économique des Etats de l'Afrique et est le siège régional de l'OPEP.

Le coût de la vie dans ce centre économique est élevé: Attendez-vous à payer environ 22 dollars pour un déjeuner d'affaires et 12 dollars pour voir un film.

Dakar, Sénégal, 48e mondiale, 6e ville la plus chère d Afrique

A Dakar, la capitale sénégalaise, la vie est chère. D ailleurs, c est l une des raisons pour lesquelles les Sénégalais ont bouté Abdoulaye Wade hors du pouvoir le 25 mars 2012.

Selon le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, « les efforts du gouvernement visant à réduire le coût de la vie se mesurent à l aune de l inflation dont le taux a été ramené à 1,6 pour cent en 2012 contre 4 pour cent l année précédente ».

Ainsi, comme en 2010 et 2011, le continent abrite toujours à la fois les villes les plus chères et les moins chères au monde. Et tandis que les villes de Luanda, Juba et Kinshasa sont parmi les 20 premières du classement d ECA, les villes sud-africaines Cape Town et Durban, ainsi que Maseru au Lesotho sont parmi les moins chères au monde pour les expatriés.

Méthodologie du cabinet ECA International

L'étude d'ECA est réalisée à partir d'un panier moyen composé de biens de consommation et de services communément consommés par les expatriés. Elle compare le niveau des prix dans plus de 400 villes et lieux du monde. Le coût de la vie pour les expatriés varie en fonction de l'inflation, de la disponibilité des produits et des taux de change, tous ces facteurs pouvant avoir un impact significatif sur le niveau de ces primes. Certains coûts, comme par exemple ceux relatifs au logement, aux transports et à la scolarisation des enfants, ne sont pas pris en compte dans cette étude.

Severine Dupont

Severine Dupont

Analyste sur Nextafrique.com.

Titulaire d'un master en sciences appliquées et d'un MBA, Séverine est consultante et exerce entre Paris, Abidjan et Dakar. Elle est passionnée par la culture et les innovations locales africaines.

Plus

Participez à la discussion