L inflation repart à la hausse au Cameroun avec une progression de 2,8%, selon l INS

« Après une accalmie observée en 2010, les tensions inflationnistes renaissent depuis le début de l année 2011. En effet, les prix à la consommation finale des ménages sont en hausse de 2,8% en glissement au cours du premier semestre, contre 0,4% au cours de la même période en 2010. », indique la dernière note de synthèse de l Institut National de la Statistique du Cameroun (INS).

Les prix des produits à la consommation finale des ménages ont ainsi augmenté de 2,8% au cours du premier semestre 2011 par rapport au même semestre de l année 2010. Cette hausse était de 0,4% il y a un an, constate l INS.

Les capitales Yaoundé et Douala, connaissent des hausses respectives de 3.1% et 3.0%. Ce sont les villes de Bamenda (5.9%) et Bafoussam (3.4%) qui affichent les plus fortes progressions.

L inflation est entretenue par la flambée de 5,0% des prix des produits alimentaires.

La hausse en glissement du niveau général des prix résulte principalement du renchérissement des produits alimentaires (5,0%) et de la progression des dépenses de maison (3,3%).

L envolée des prix des produits alimentaires est appréciable sur les féculents (manioc, patate douce et macabo) et amidon, les légumes, légumineuse et grains, les poissons, crustacées et mollusques, ainsi que les huiles et graisses.

Celle des prix des dépenses de maison vient de la hausse des prix sur des produits de consommation de base comme le savon et la seconde tranche de consommation électrique.

L INS préconise la poursuite et l intensification des actions gouvernementales visant à contenir l inflation et à lutter contre la vie chère.

« En perspectives, l évolution de l inflation sur le reste de l année dépendra, d une part, des cours mondiaux, notamment du pétrole brut, du blé et du riz, et d autre part, des mesures de couverture des risques prix que les pouvoirs publics pourraient être amenés à prendre. », conclut l INS.

Télécharger l intégralité de la note de synthèse de l'INS

J.P. Ntchoum

J.P. Ntchoum

Analyste sur Nextafrique.com.

JP Ntchoum est Responsable des systèmes d'informations dans le secteur pharmaceutique. Deux passions : les systèmes d'informations et les mécanismes de développement.

Participez à la discussion