Les nominations, les affectations, les attributions de marchés publics, les recrutements, sont plutôt des outils de rétribution des « soldats électoraux ».
Catégorie : Tribune-Opinions

Administration publique en Afrique : Les cinq réformes nécessaires

L'absence de reddition de compte et la montée de la gabegie dont fait preuve l'administration publique en Afrique est contraire aux principes de management public applicables en démocratie. Les nominations, les affectations, les attributions de marchés publics, les recrutements, sont plutôt des outils de rétribution des « soldats électoraux ». Cette logique de rente électoraliste qui bloque les ascenseurs sociaux s’oppose à la logique de création de valeur qui conduit au développement. La question est de savoir si l’Afrique peut se permettre de continuer dans ce sens. Quelles réformes administratives seraient nécessaires pour accompagner le développement et la démocratisation du continent?

Partager