FMI

  • Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années

    Croissance à moyen terme : L'Afrique doit changer de cap !

    Après une longue période de croissance économique solide, l’Afrique subsaharienne devrait connaître une deuxième année difficile car la région subit des chocs multiples, a annoncé aujourd’hui le Fonds monétaire international (FMI). Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années, mais avec des différences considérables d’un pays à l’autre.
  • En Afrique, on ne mange pas la croissance économique !

    En Afrique, on ne mange pas la croissance économique !

    Création de richesses et redistribution improductive Le Fonds monétaire international (FMI) vient de publier son rapport « Perspectives économiques en Afrique 2016 » où l’accent est mis sur « une croissance trop faible depuis trop longtemps ». Les statistiques portent principalement sur l’année 2015.
  • Perspectives économiques en Afrique : Ce que le FMI prévoit pour 2016

    Perspectives économiques en Afrique : Ce que le FMI prévoit pour 2016

    En Afrique subsaharienne, la croissance devrait rester faible cette année, à 3,0%, soit environ ½ point de moins qu’en 2015 selon les Perspectives Economiques Mondiales du FMI. Intitulée "Une croissance trop faible depuis trop longtemps", l'édition 2016 prévoit que la croissance de la région devrait s’accélérer pour atteindre 4,0 % en 2017, grâce à un léger rebond des prix des produits de base et à l’exécution en temps voulu de la politique économique.
  • Le FMI, pyromane et pompier au Togo et en Côte d'Ivoire ?

    Un an après la crise financière de 2007/8 créée par l excès de dérégulation des dirigeants occidentaux notamment aux Etats-Unis et en Europe occidentale, l Afrique subsaharienne a témoigné de sa résilience en ne tombant pas en récession. Pourtant, les statistiques avancées présentent des marges d erreur qui laissent planer un doute sur les intentions réelles du Fond monétaire international dans ses interventions en Afrique. Quelques exemples seront mis en lumière avec le Togo et la Côte d Ivoire, avec l Afrique subsaharienne comme référence.
  • Bancarisation en Afrique : les Africains sont différents, chassons les idées reçues !

      Combien de personnes en Afrique disposent de comptes bancaires et pour quoi les utilisent-ils ? On pourrait penser qu'il y a des réponses évidentes à ces questions, étant donné que la banque est la quintessence de l'entreprise mondiale, et qu elle est importante non seulement dans les pays occidentaux mais aussi dans les pays africains, où elle peut aider les plus pauvres à épargner, à emprunter et à investir.  
  • Comment la crise ivoirienne remet en cause les perspectives de croissance en Afrique de l'Ouest

    La crise politique qui persiste en Côte d'Ivoire tire vers le bas la reprise économique que connaît actuellement l'Afrique de l'Ouest, selon un rapport du FMI publié le 17 mars dernier.