innovation

  • Des robots pour exploiter les musées du Rwanda ?

    Des robots pour exploiter les musées du Rwanda ?

    L’entreprise ghanéenne Mint Innovations, spécialisée dans les nouvelles technologies, en partenariat avec le Collège des sciences et des technologies de l'université du Rwanda, vient de proposer des robots au musée de l’histoire naturelle du Rwanda, en vue d'améliorer la gestion et la conservation de ce patrimoine.
  • Smart City Expo Casablanca : Créer des écosystèmes d’innovation pour des villes africaines intelligentes

    Smart City Expo Casablanca : Des écosystèmes d’innovation pour des villes africaines intelligentes

    Casablanca, métropole reconnue pour sa vitalité économique sur le continent africain, présentera son projet primé par l’Institut américain du génie électrique et électronique « Smart City Initiative », basé sur un concept de ville intelligente, frugale, sociale et durable qui place les citoyens au centre du processus de transformation, en créant des partenariats publics-privés-populations qui permettent aux citoyens d’être les acteurs et les constructeurs de la ville de demain.
  • Ces villes africaines à forte croissance… qui feront que ça passe ou ça casse pour le continent !

    Ces villes africaines à forte croissance… qui feront que ça passe ou ça casse pour le continent !

    Le monde se dirige vers la ville. Aucune partie de la planète n'est urbanisée plus rapidement que l'Afrique subsaharienne. La population d'environ 1,1 milliard du continent devrait doubler d'ici à 2050. Plus de 80% de cette croissance aura lieu dans les villes, notamment dans les bidonvilles.
  • Les 5 meilleures innovatrices d'Afrique distinguées au Forum Économique Mondial 2016

    Le Forum économique mondial pour l'Afrique a présenté, vendredi, les cinq gagnantes du défi de la conférence dans le but de désigner les meilleures femmes novatrices de l'Afrique. Les lauréates ont innové dans divers secteurs comme l'assurance santé, les technologies solaires, le matériel médical bio, la formation informatique, et la transformation alimentaire. Elles viennent du Kenya, du Rwanda, d'Afrique du Sud, de Tanzanie et d'Ouganda.
  • Et les 10 meilleurs innovateurs africains en 2016 sont...

    Et les 10 meilleurs innovateurs africains en 2016 sont...

    L'ingéniosité africaine révèle cette année des percées dans la prise en charge du paludisme et d'autres pathologies de santé publique, ainsi que des solutions innovantes en agriculture et dans le domaine énergétique …
  • Une cité moderne et écologique pour les producteurs de cacao ivoiriens

    Une cité moderne et écologique pour les producteurs de cacao ivoiriens

    L’Organisation Mondiale des Cultivateurs de Cacao (OMCC) a initié avec ses partenaires, un projet de construction de logements économiques pour améliorer le cadre de vie des cultivateurs de cacao, selon un communiqué parvenu à Nextafrique.com. Pour la phase pilote du projet, la première cité des cultivateurs de cacao sera construite en Côte d’Ivoire.
  • Zoom sur l'E3D, l'entreprise sociale qui fait du « Made in Niger » bio

    A la découverte d'E3D, l'entreprise sociale qui fait du « Made in Niger » bio

    Créée en 2014, E3D (Environnement et Développement Durable Dioundiou) Niger est jeune entreprise sociale et verte, qui intervient dans la production et commercialisation des produits bio à base de graines de Neem. Arbre originaire d’Inde, le neem ou margousier produit une graine aux vertus antiparasitaires, grâce à sa concentration en azadirachtine.
  • Un drone des Nations Unies en RDC. Photo: ONU Photo/Abel Kavanagh

    Drones : un œil attentif dans le ciel d’Afrique

    Qu’ils agissent de façon autonome selon un plan de vol prédéterminé ou qu’ils soient télécommandés, les véhicules aériens sans pilote (UAVs, unmanned aerial vehicles en anglais), plus connus sous le nom de drones, sont déployés dans toute l’Afrique pour différents types de missions.
  • Les TIC, levier de développement durable : Le cas d'école Ericson

    Les TIC, levier de développement durable : Le cas d'école Ericsson

    Ericsson a publié son 23e rapport annuel de Responsabilité Sociétale d’Entreprise qui détaille les performances de la compagnie en 2015 notamment dans les secteurs de l'énergie, l'environnement et le changement climatique ; ainsi que de la communication pour tous. Le rapport met également en exergue la façon dont les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) peuvent aider à atteindre l’ensemble des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et ont même le potentiel pour accélérer leur réalisation.
  • Les enfants bénificiaires de Challenging Heights, une entreprise social soutenu par Reach for Change au Ghana

    Entrepreneuriat social : Le nouveau visage du développement de l'Afrique ?

    L'entrepreneuriat social est-il le nouveau visage du développement? Le récent rapport d'impact publié par Reach for Change suggère cette possibilité.
  • La Tanzanie, eldorado gazier, s'offre une nouvelle centrale de cogénération pour son développement industriel

    La Tanzanie, eldorado gazier, s'offre une centrale de cogénération pour son développement industriel

    La Tanzanie dispose d’importantes réserves nationales de gaz, situées dans les eaux côtières au large du sud du pays. Deux gazoducs ont déjà été construits en Tanzanie afin de transporter ce gaz du site de production jusqu’au site où il est utilisé. Le premier gazoduc a atteint sa pleine capacité il y a quelques années et ne fournissait qu’un nombre limité d’industries pour leur propre consommation. Le second gazoduc vient juste d’être terminé et permet d’approvisionner de nouvelles industries.
  • Libreville se dote d'outils pour devenir une ville intelligente

    Libreville se dote d'outils pour devenir une ville intelligente

    Le géant américain Microsoft et la mairie de Libreville au Gabon ont annoncé la signature le 14 mars 2016 à Libreville d’une convention de partenariat qui vise à faire de la capitale gabonaise un centre d’excellence dans les domaines d’application du programme Microsoft CityNext. Objectif : Accélérer l’innovation pour permettre aux villes d’opérer plus efficacement et de servir l’ensemble des citoyens en combinant les dernières avancées en matière de logiciels, d’appareils et de services intégrés.
  • Après PlaYce à Abidjan, CFAO prévoit 20 centres commerciaux nouvelle génération en Afrique

    Après Carrefour à Abidjan, CFAO prévoit 20 centres commerciaux nouvelle génération en Afrique

    Le groupe CFAO est en passe de démarrer les travaux de construction de 20 centres commerciaux de nouvelles génération dans 20 pays d'Afrique de l'ouest et du centre, pour un montant global de 500 millions de dollars et cible des pays comme le Cameroun, la République Démocratique du Congo, le Gabon, le Sénégal, le Ghana, le Nigeria, ou encore la Côte d'Ivoire.
  • Le premier TGV ouest-africain est attendu pour Mars 2016 au Nigeria

    Le premier TGV ouest-africain est attendu pour Mars 2016 au Nigeria

    Le premier TGV du Nigeria sera inauguré en Mars 2016, c’est un train d’une vitesse de 120 à 150 km à l’heure. Ce TGV qui fera Lagos-Kaduna permettra aux populations de parcourir ces distances en moins d’une heure de temps. D’un cout total de 849 millions de dollar, le projet a été réalisé par la China Civil Engeneering Construction Company (CCECC).
  • Les 10 meilleurs innovateurs africains, finalistes du PIA 2015

    Quels sont les points communs entre un mini-cab respectueux de l’environnement, un système de distillation d’eau et un détecteur d’alerte incendie ?  Ils représentent tous un remarquable talent d’innovation qui s’étend d’un bout à l’autre de l’Afrique.
  • Un nouveau pôle d'innovation technologique adapté à l’Afrique

    Un nouveau pôle d'innovation technologique adapté à l’Afrique

    Un partenariat destiné à stimuler les innovations technologiques sur les marchés émergents d’Afrique vient d’être noué entre l’École supérieure de commerce de l’Université du Cap en Afrique du Sud (UCT GSB) et la société de téléphonie mobile MTN.
  • Le JCERTIF défie les geeks camerounais

    Le JCERTIF défie les geeks camerounais

    A l’issue du forum organisé le 02 avril 2015 au Djeuga Palace de Yaoundé, une seule idée est restée figée dans les consciences ; celle du dépassement du soi en matière d’innovation technologique et informatique en Afrique .
  • Aminata Dembélé, lauréate du prix PROFEIS de l’innovation paysanne

    Mali : Aminata Dembélé, lauréate du prix PROFEIS de l’innovation paysanne

    L’innovation paysanne contribue à la sécurité alimentaire et à la conservation des ressources naturelles. PROFEIS (« Promoting Farmer Experimentation and Innovation in Sahel ») est un programme de recherche action de deux ans au Sénégal et au Mali pour promouvoir l’innovation paysanne.
  • Les villes africaines les plus dynamiques en 2015

    Les villes africaines les plus dynamiques en 2015

    PricewaterhouseCoopers (PwC), a lancé aujourd’hui lors de l’Africa CEO Forum 2015 la première édition de son rapport « Into Africa  the continent’s cities of opportunity », qui met en lumière les 20 villes africaines parmi les plus dynamiques du continent. Le Caire, Tunis, et Johannesburg sont les trois premières du classement, créé, selon PwC, pour suivre à la fois l’évolution démographique, l’urbanisation, les changements technologiques, le transfert de pouvoir économique et le changement climatique.
  • Innovation inversée : A Kinshasa et Lubumbashi, des robots « Made in Congo » régulent le trafic

    Innovation inversée : A Kinshasa et Lubumbashi, des robots « Made in Congo » régulent le trafic

    « Women Technologies », une organisation qui aide les femmes congolaises ingénieures à trouver du travail a conçu un robot humanoïde 100% « Made in Congo » capable de réguler le trafic routier. Né à Kinshasa l’année dernière où 2 exemplaires officient sur les artères principales de la ville, le troisième exemplaire du robot officie également à Lubumbashi depuis une semaine. Ingénieure et entrepreneuse, Thérèse IZAY KIRONGOZI est à l’origine des fameux robots qui régulent la circulation aux carrefours de Kinshasa. Trois robots agents vont être installés pour gérer la circulation dans la capitale congolaise. Objectif: prévenir et lutter contre les infractions, souvent mortelles. Face au succès de ces robots, d’autres pays du continent sont intéressés et nombre de gouverneurs locaux ne manquent d'ailleurs pas de lui en commander. Chaque robot de 250 kg et de 2,50 m, doté de panneaux solaires, a coûté 27.500 dollars. Ils viennent s'ajouter aux deux prototypes déjà installés à Kinshasa depuis 2013 mais en sont "une version améliorée". Comment fonctionnent-ils? Le robot lève les bras, comme le ferait un agent de circulation humain, pour bloquer une voie et laisser passer les voitures sur l'autre voie, avec son plastron qui passe du vert au rouge. Le robot réagit beaucoup plus vite aux commandes. Bref, les composants électroniques sont beaucoup plus performants que la première génération de machinesThérèse Izay L'initiative de la mère des robots de Kinshasa illustre bien cette image de vivier de création, d’innovation et d’émulation que souhaite véhiculer la RDC.