infrastructures

  • Ces villes africaines à forte croissance… qui feront que ça passe ou ça casse pour le continent !

    Ces villes africaines à forte croissance… qui feront que ça passe ou ça casse pour le continent !

    Le monde se dirige vers la ville. Aucune partie de la planète n'est urbanisée plus rapidement que l'Afrique subsaharienne. La population d'environ 1,1 milliard du continent devrait doubler d'ici à 2050. Plus de 80% de cette croissance aura lieu dans les villes, notamment dans les bidonvilles.
  • Attractivité de l’Afrique : Quels pays résistent le mieux à la baisse de croissance générale ?

    Attractivité de l’Afrique : Quels pays résistent le mieux à la baisse de croissance générale ?

    La croissance économique dans la région devrait demeurer plus lente dans les années à venir qu'au cours des 10 à 15 années précédentes. La projection de référence du Fonds monétaire international (FMI) pour 2016 est désormais réduite à 3 %, alors qu'elle était estimée à 6,1 % en avril 2015(1).
  • Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années

    Croissance à moyen terme : L'Afrique doit changer de cap !

    Après une longue période de croissance économique solide, l’Afrique subsaharienne devrait connaître une deuxième année difficile car la région subit des chocs multiples, a annoncé aujourd’hui le Fonds monétaire international (FMI). Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années, mais avec des différences considérables d’un pays à l’autre.
  • La ville d'Abidjan retrouve son prestige !

    La ville d'Abidjan retrouve son prestige

    La ville prend un nouveau virage grâce au retour de la croissance économique. Illuminée par un subtil jeu de lumière orange, l’une des trois couleurs du drapeau ivoirien, la ville d’Abidjan a accueilli 2016 avec un impressionnant feu d’artifice. Vingt-cinq minutes durant, les fêtards de la capitale commerciale, autoproclamée « Perle des lumières », ont pu profiter d’un éblouissant spectacle de couleurs au-dessus de la lagune Ébrié.
  • Casablanca Finance City : Un hub financier ?

    Casablanca Finance City : Un hub financier ?

    D’après le GFCI (Global Financial Centres Index), indice mondial classant les places financières suivant leur compétitivité, Casablanca finance City (CFC), la place financière marocaine, devance pour la première fois celle de Johannesburg en Afrique du Sud pour se classer 33ème, et devient désormais la première place financière en Afrique. Si la percée de la place marocaine est à saluer, nombreux sont qui n’hésitent pas à la qualifier de hub financier et de place financière émergente. Mais, l’est-elle réellement ?
  • Enquête sur l'accès à l'électricité : La majorité des Africains sont en hors réseau ou en « marche-arrêt »

    Accès à l'électricité : La majorité des Africains sont hors réseau ou en « marche-arrêt »

    Alors que plus d'Africains vivent aujourd'hui à proximité d'un réseau électrique qu'il y a une décennie, seuls quatre sur 10 bénéficient d'une alimentation fiable en électricité, selon les résultats d'une nouvelle enquête d'Afrobaromètre, un réseau de recherches panafricain et indépendant, basé à Cotonou et qui conduit des enquêtes sur les attitudes du public envers la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques, et des questions connexes à travers plus de 30 pays d'Afrique.
  • Comment poursuivre les progrès en Afrique : 4 axes clés

    Comment poursuivre les progrès en Afrique : 4 axes clés

    L’Afrique est un continent riche. Certaines de ces richesses notamment le pétrole, le gaz et les minerais, ont entrainé une croissance économique rapide au cours cette dernière décennie. La mesure ultime du progrès, cependant, c’est le bien-être des populations— et la croissance récente en Afrique qui n’a pas encore contribué comme il se doit à la réduction de la pauvreté et de la faim. Elle n’a pas non plus amélioré l’éducation et la santé.
  • Le premier village numérique d'Afrique Centrale naît au Gabon

    Le premier village numérique d'Afrique Centrale naît au Gabon

    Le 10 février dernier, Samsung Electronics Africa a officiellement remis son « village numérique » révolutionnaire au gouvernement gabonais lors d'une cérémonie à Libreville, au Gabon.
  • Quelles perspectives économiques pour l’Afrique en 2015 ?

    Quelles perspectives économiques pour l’Afrique en 2015 ?

    Les investissements directs étrangers (IDE) et les flux financiers externes jouent un rôle de plus en plus important dans les perspectives de développement et de croissance économique de l’Afrique. Tout aussi importants sont l’amélioration de la performance institutionnelle et une meilleure gouvernance. Donc, qu’allons-nous observer en 2015?
  • Infrastructures : Les 10 projets africains de « classe mondiale »

    Infrastructures : Les 10 projets africains de « classe mondiale »

    Un nouveau rapport de KPMG présente les 100 projets d'infrastructure de classe mondiale qui résolvent les problèmes de la société d'aujourd'hui tout en préparant les exigences de l'avenir. Nextafrique.com s’intéresse aux dix projets africains, listés dans le palmarès des 100 des plus innovants au monde, à divers stades de conceptualisation et de mise en œuvre.
  • Les progrès de l’Afrique en chiffres face aux défis du présent et de l’avenir (BAD)

    Les progrès de l’Afrique en chiffres face aux défis du présent et de l’avenir (BAD)

    Une nouvelle publication de la Banque Africaine de Développement (BAD) fournit des chiffres précis et des graphiques documentés, dans un ouvrage de 70 pages qui fourmillent d’informations sur l’Afrique et les progrès accomplis.
  • Attractivité et investissements directs étrangers : Carton plein pour l’Afrique !

    Attractivité et investissements directs étrangers : Carton plein pour l’Afrique !

    La part des projets d’investissements étrangers directs (IED) a atteint son plus haut niveau depuis une décennie, d’après l’étude sur la croissance d’EY consacrée à l’attractivité de l’Afrique en 2014. 73 % des sondés déjà établis dans la région estiment que l’attractivité de l’Afrique s’est renforcée au cours de l’année passée, contre 39 % parmi ceux qui n’y sont pas implantés.
  • Les compagnies aériennes africaines ont du plomb dans l'aile : Défis.

    Les compagnies aériennes africaines ont du plomb dans l'aile : Défis.

    Jusqu’à récemment, il n’était pas rare pour les passagers voyageant entre deux villes d’Afrique de devoir faire escale en Europe. De Côte d’Ivoire en Éthiopie, il était plus rapide et économique de transiter par Paris. La tendance persiste certes, mais à une échelle plus réduite.
  • Le groupe agro-industriel Olam est présent dans 65 pays, dont 25 en Afrique. © Reuters

    5 moyens de positionner l'agriculture africaine au coeur de la sécurité alimentaire mondiale

    L’Afrique demeure globalement un importateur net de produits alimentaires. Quelle ironie quand on sait que la région détient 60% des terres arables non cultivées dans le monde sans compter son accès à de nombreuses ressources en eau. Aussi, le continent a le potentiel non seulement de nourrir sa propre population, mais aussi de contribuer à la sécurité alimentaire mondiale.
  • RDC : De la modernité sans développement ?

    RDC : De la modernité sans développement ?

    La question traitée dans cet article est simple : en République démocratique du Congo, fait-on de la modernité sans développement ?
  • Développement : Des leçons d'intégration économique pour l'Union Africaine

    Bien que l'Union africaine (UA) célèbre son 50ème anniversaire cette année, elle est encore plus jeune et moins intégrée que l'Union européenne qui a 56 ans, et a, selon des politiciens et des diplomates, un grand avantage sur les Européens pendant qu'elle trace sa propre voie d'intégration.
  • Environ 5 milliards de birr (plus de 210 millions du2019euros) seront investis dans lu2019amu00e9nagement de la nouvelle technopole de pointe en Ethiopie visant u00e0 stimuler les technologies de l'information et de la communication dans le pays

    Haute technologie made in Africa : Les ambitions de la future technopole Ethio ICT

    Il est temps en Afrique de favoriser la production industrielle de haute technologie et les services aux entreprises. Certains pays l'ont compris car après les projets Konza City au Kenya et Hope City au Ghana, c est au tour de l'Ethiopie de lancer un vaste projet de construction d'un parc technologique ultramoderne qui, on l'espère, jouera un rôle majeur dans le renforcement de la téléphonie mobile et de la connectivité Internet dans le pays.
  • Comme annoncé sur nextafrique.com, l'African Business Club s'est intéressé à ces problématiques lors d'une conférence intitulée u00ab Internet mobile / Internet haut débit en Afrique : Nouveaux vecteurs de croissance ? u00bb le mois dernier.

    Croissance en Afrique : Les enjeux des télécoms et de l'Internet

      En Afrique, le secteur des télécommunications dopé par une croissance de plus de 35% par an depuis 2002 et un taux de pénétration d environ 40%. Quels en sont les tenants et les aboutissants en termes d infrastructures, d investissements, de qualité de réseau ou encore d attractivité prix ? Quels enjeux Internet dans l offre mobile pour un particulier résidant à Kinshasa ou dans l offre Haut-débit à destination d un professionnel à Dakar ?  
  • Lu2019industrie de lu2019aviation en Afrique est confrontée è0 un certain nombre de défis, dont des normes de sécurité aérienne peu relevées et des problè8mes de fonctionnement.  | Crédits Photo : afrique7.com

    Peur des compagnies aériennes africaines ? Ce que cachent les statistiques.

    Pourquoi a-t-on peur de prendre l'avion quand il s'agit de compagnies aériennes africaines ? Les statistiques de crash, la mise sur liste noire européenne et le caractère éphémère de la plupart des compagnies (faillite d'Air Afrique en 2002, d'Air Gabon en 2006 et récente suspension des vols d'Air Mali en fin 2012 entre autres) sont autant de facteurs qui contribuent à alimenter la phobie des compagnies africaines. Que cachent ces constats et statistiques bruts ?
  • Les auteurs de la publication diffusent un message clair : Les villes en développement d'Afrique et d'Asie sont exhortées è0 agir maintenant afin du2019éviter une crise liée aux risques environnementaux.

    Les villes d'Afrique doivent agir maintenant pour s'assurer un avenir pérenne

    Les inondations qui ont récemment fait plusieurs dizaines de morts et des milliers de sinistrés en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale montrent que les villes africaines s étendent sans qu il y ait souvent de politiques d assainissement adéquates pour les accompagner.