ressources

  • Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années

    Croissance à moyen terme : L'Afrique doit changer de cap !

    Après une longue période de croissance économique solide, l’Afrique subsaharienne devrait connaître une deuxième année difficile car la région subit des chocs multiples, a annoncé aujourd’hui le Fonds monétaire international (FMI). Selon l’édition d’avril 2016 des Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne, intitulée Un changement de cap s’impose, la croissance devrait tomber à 3 % pour l’ensemble de la région en 2016, soit le taux le plus bas depuis une quinzaine d’années, mais avec des différences considérables d’un pays à l’autre.
  • 20 ans après, le Gabon réintègre l'OPEP

    20 ans après, le Gabon réintègre l'OPEP

    Après en avoir été absent depuis 1995, le Gabon vient de réintégrer l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Libreville avait quitté le cartel des producteurs pétroliers il y a vingt ans après le refus de l’OPEP de diminuer la contribution annuelle du Gabon au budget de l’organisation. Le retour du Gabon à ce cartel est loin d’être étranger à la crise pétrolière actuelle, selon les observateurs.
  • En Afrique, on ne mange pas la croissance économique !

    En Afrique, on ne mange pas la croissance économique !

    Création de richesses et redistribution improductive Le Fonds monétaire international (FMI) vient de publier son rapport « Perspectives économiques en Afrique 2016 » où l’accent est mis sur « une croissance trop faible depuis trop longtemps ». Les statistiques portent principalement sur l’année 2015.
  • Perspectives économiques en Afrique : Ce que le FMI prévoit pour 2016

    Perspectives économiques en Afrique : Ce que le FMI prévoit pour 2016

    En Afrique subsaharienne, la croissance devrait rester faible cette année, à 3,0%, soit environ ½ point de moins qu’en 2015 selon les Perspectives Economiques Mondiales du FMI. Intitulée "Une croissance trop faible depuis trop longtemps", l'édition 2016 prévoit que la croissance de la région devrait s’accélérer pour atteindre 4,0 % en 2017, grâce à un léger rebond des prix des produits de base et à l’exécution en temps voulu de la politique économique.
  • Pétrole et gaz : Le Top 10 des pays où investir en Afrique en 2016

    Pétrole et gaz : Le Top 10 des pays où investir en Afrique en 2016

    Abritant certaines des plus grandes découvertes de pétrole et de gaz au cours des dernières années, l’Afrique est sous-explorée et ses réserves d’hydrocarbures inexploitées sont immenses.
  • RDC : Vingt-huit mesures « urgentes » pour stabliser l'économie

    RDC : Vingt-huit mesures « urgentes » pour stabliser l'économie

    Le gouvernement de la RDC a adopté, mardi 26 janvier, vingt-huit mesures « urgentes » pour stabiliser et relancer l’économie national très affaiblie par la chute des cours des matières premières. En effet, la baisse des cours des minerais a conduit au ralentissement de la croissance de la production.
  • Devenir riche ne s’apprend pas à l’école...

    Devenir riche ne s’apprend pas à l’école...

    Devenir riche ne s’apprend pas à l’école car : « Toutes les écoles du monde ont été conçues pour produire de bons employés et non des employeurs » Robert Kiyosaki dans « Père riche, Père Pauvre ».
  • Nairobi, leader africain des investissements etrangers : Lecons pour les autres pays

    Nairobi, leader africain des investissements etrangers : Lecons pour les autres pays

    Nairobi fait partie des villes africaines incontournables en termes d’investissements. La capitale du Kenya, la plus grande économie d’Afrique de l’Est, a été classée destination la plus attrayante pour les investissements directs étrangers (IDE) en Afrique.
  • Côte d’Ivoire : L’émergence économique ne se décrète pas

    Côte d’Ivoire : L’émergence économique ne se décrète pas

    L’émergence des pays africains est devenue le leitmotiv des discours des politiciens africains, notamment en Côte d’Ivoire. D’ailleurs, une Conférence internationale sur l’émergence en Afrique aura lieu du 18 au 20 mars 2015 à Abidjan. Si être ambitieux est tout à fait légitime, l’économie ivoirienne peut-elle devenir émergente d’ici 2020 ?
  • Comment poursuivre les progrès en Afrique : 4 axes clés

    Comment poursuivre les progrès en Afrique : 4 axes clés

    L’Afrique est un continent riche. Certaines de ces richesses notamment le pétrole, le gaz et les minerais, ont entrainé une croissance économique rapide au cours cette dernière décennie. La mesure ultime du progrès, cependant, c’est le bien-être des populations— et la croissance récente en Afrique qui n’a pas encore contribué comme il se doit à la réduction de la pauvreté et de la faim. Elle n’a pas non plus amélioré l’éducation et la santé.
  • Hausse du dollar, baisse du pétrole : 13 effets collateraux en Afrique, sans stratégie en 2015

    Hausse du dollar, baisse du pétrole : 13 effets collateraux en Afrique, sans stratégie en 2015

    La croissance économique annuelle moyenne de l’Afrique, de l’ordre de 5,3 % entre 2004 et 2014, ne peut que faire rêver l’Union européenne avec moins de 1 % sur la même période. Mais la croissance économique africaine n’est pas inclusive et ne s’accompagne pas de création d’entreprises et d’emplois décents. Tout ceci génère de graves inégalités que les Gouvernants africains semblent considérer comme priorité seconde alors que la population va doubler d’ici 2050 pour atteindre les 2 milliards d’Africains dans le monde.
  • Développement économique en Afrique : Des solutions pour combattre l’émigration des jeunes

    Développement économique en Afrique : Des solutions pour combattre l’émigration des jeunes

    Par tous les moyens – par voie terrestre puis par mer – les africains cherchent à émigrer vers l’Europe, au risque de leurs vies. Et si après un parcours périlleux, ils parviennent en Europe, ils risquent d’être pris et renvoyés chez eux. Et malgré cela, ils se disent tous prêts à recommencer…
  • Mine de cuivre à Kitwe, Zambie. Crédits Photo: Panos/Sven Torfinn

    Industrie minière en Afrique : la fin d’une malédiction ?

    Si l’on en croit le Conseil mondial du diamant, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale sont des terreaux fertiles pour les diamants du sang, popularisés au cinéma par le film Blood Diamond.
  • Désormais devant l'Afrique du Sud, le Nigeria devient la première économie d'Afrique : Analyse. Désormais devant l'Afrique du Sud, le Nigeria devient la première économie d'Afrique : Analyse.

    Désormais devant l'Afrique du Sud, le Nigeria devient la première économie d'Afrique : Analyse.

    Le pays le plus peuplé d’Afrique est devenu aussi, dimanche 6 avril, sa première économie. Le Nigeria a vu son produit intérieur brut (PIB) presque doubler entre 2012 et 2013 à la faveur d’un changement de méthode de calcul statistique. Alors que les Nations unies recommandent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul de leur PIB pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation, le Nigeria n’avait pas procédé à un tel changement depuis 1990.
  • Création de richesse : Le potentiel de la culture du « thé de savane » en Côte d’Ivoire

    Création de richesse : Le potentiel de la culture du « thé de savane » en Côte d’Ivoire

    Une étude réalisée par des chercheurs ivoiriens soutient que "la domestication de Lippia multiflora" ou "thé de savane", une plante de la pharmacopée ivoirienne, peut améliorer la santé de la population, mais surtout réduire la pauvreté et créer des richesses, notamment en région de savanes", afin de "freiner l'exode rural."
  • Les entreprises face aux droits de l’homme en Afrique : Abus, enjeux et bonnes pratiques

    Les entreprises face aux droits de l’homme en Afrique : Abus, enjeux et bonnes pratiques

    Le secteur privé se développe en Afrique francophone à un rythme sans précédent. Les entreprises ont la possibilité de contribuer à la lutte contre la pauvreté, les maladies et autres maux de cette région qui est l’une des plus pauvres du monde. Cependant, une bonne partie de cette opportunité est gâchée par les modèles d’affaires qui cherchent à maximiser les gains à court-terme des entreprises en ignorant le coût de leurs opérations aux dépens des communautés et des travailleurs.
  • Pourquoi AREVA refuse-t-elle de payer un juste taux d’imposition au Niger ?

    Pourquoi AREVA refuse-t-elle de payer un juste taux d’imposition au Niger ?

    L’industrie extractive du Niger détient le plus grand potentiel de croissance économique pour le pays. Néanmoins, les avantages de ce potentiel restent tout à fait en dehors de la réalité de l'économie en difficulté du Niger.
  • u00ab Si vous pouviez voir mon cu0153ur, vous verriez qu'il a la forme de l'Afrique u00bb, dit-elle.

    Swaady Martin-Leke : Le parcours et les défis de la reine du luxe à l'Africaine

      Swaady Martin-Leke, l'une des 20 plus jeunes femmes de pouvoir en Afrique, est à la tête de la société Yswara qui produit notamment des thés de luxe à partir de ressources naturelles africaines, destinés au marché de consommation haut de gamme en Afrique et à l'étranger. Voici son parcours et ses ambitions.  
  • Des promesses aux réalisations : le rôle clé des marchés de capitaux

    La 17ème Assemblée Générale et la Conférence annuelle de l' « African Securities Exchanges Association » (ASEA)a eu pour thème une question majeure de l avenir économique du continent, s adressant tant aux acteurs économiques africains qu aux investisseurs internationaux: « Des promesses aux réalisations : le rôle clé des marchés de capitaux ». Comment les marchés boursiers africains peuvent-ils devenir une partie intégrante de la transformation économique du continent ? marPour passer des promesses aux réalisations, Sunil Benimadhu, président de l Association des Bourses Africaines (ASEA) a dévoilé un plan d action en 4 « S » pour les marchés boursiers du continent lors de la conférence Pour en savoir plus, lire l'article : Bourses Africaines et transformation économique : Comment passer des promesses aux réalisations ?
  • Pour passer des promesses aux réalisations, Sunil Benimadhu, président de l'Association des Bourses Africaines (ASEA) a dévoilé un plan d'action en 4 u00ab S u00bb pour les marchés boursiers du continent lors de la 17e conférence des Bourses Africaines qui s'est tenue à Abidjan, le mois dernier

    Bourses Africaines et transformation économique : Comment passer des promesses aux réalisations ?

    Comment les marchés boursiers africains peuvent-ils devenir une partie intégrante de la transformation économique du continent ? Avec une capitalisation boursière globale estimée à 1,2 milliard de dollars US, l ensemble des marchés financiers du continent aurait constitué la 12ème place financière du monde s ils étaient regroupés en une seule.